Blouse-Médicale.net

L'actualité du secteur de la santé

août 13th, 2010
Bruxelles nouvelle destination des étudiants en médecine

La Grand-Place de Bruxelles

Souvent pointé du doigt, le numerus clausus français bloque bon nombre d’étudiants notamment dans les filières kiné, médecine et pharma (Pour plus d’informations, lire : La Sarthe souhaite rapatrier les médecins généralistes formés en Roumanie). Malgré la pénurie annoncée dans plusieurs secteurs de santé, l’État tarde à réviser ses chiffres obligeant certains étudiants à se tourner vers d’autres solutions.

Au premier rang de ces terres d’accueil on retrouve la Belgique qui se voit aujourd’hui obligée de limiter à 30% le nombre d’étudiants non résidents belges dans les filières concernées : « Nous avons compté jusqu’à 60% d’étudiants français en kinésithérapie avant le décret qui a limité à 30% des inscrits les nombres de non résidents belges ».

Le coût nettement inférieur des études constitue également un argument de poids lorsque vient le moment de choisir son établissement scolaire. En effet les études de médecine en Belgique peuvent coûter jusqu’à 10 fois moins cher qu’en France (environ 800€ contre 8000€ en moyenne pour l’hexagone).

Pour les plus curieux, La Voix du Nord a publié une interview intéressante de 2 étudiantes françaises en kinésithérapie et médecine expatriées en Belgique.

  • astrid (21)
  • charles (20)
  • Simon Robic (13)
  • Leave a Reply